Le syndrome de la page blanche vous connaissez ?

CADEAU : FORMATION GRATUITE !

A celles et ceux qui veulent se lancer dans l'écriture de leur premier ebook... ou livre !

Comment se lancer dans l'écriture d'un ebook ? 4 phases simples pour bien démarrer...

Formation en 4 vidéos 100% Offerte !


Prenom:
Adresse mail:

Le syndrome de la page blanche vous connaissez

D’abord, le syndrome de la page blanche n’annonce pas une maladie ni même une quelconque douleur. Ce n’est pas non plus une affection d’un organe. Le syndrome de la page blanche n’est qu’un petit caprice… Un petit tour que nous joue notre cerveau 😉

Comprendre le syndrome de la page blanche

Le syndrome de la page blanche se manifeste, en général, pour ceux qui écrivent, l’écrivain, le romancier, le journaliste ou le simple citoyen qui tient son journal.

Tout d’un coup, les courses de la plume s’arrêtent et aucun mot ne se dessine plus.
La page reste désespérément vide. Le rédacteur torture ses méninges pour en extraire la moindre phrase, mais aucun produit n’en sort.
Le syndrome de la page blanche à frapper…
C’est la hantise de ceux qui écrivent surtout s’ils sont pressés par le temps. Un laps de temps plus ou moins long où la production reste nulle.
C’est d’ailleurs souvent le problème : le stress dû au temps qui passe trop vite, aux délais trop courts…

Il n’y aucune explication plausible à l’apparition du syndrome de la page blanche sauf peut-être, dans certains cas, la fatigue ou le stress.
Mais il existe des gens qui écrivent mieux lorsqu’ils sont stressés…

Ce qu’il faut savoir c’est que le syndrome de la page blanche n’a rien d’alarmant qui justifie une réaction thérapeutique.
C’est un passage à vide où l’esprit passe en point mort et éteint son moteur.
Il a peut-être envie de se reposer un peu ou n’a pas tout simplement le flegme de produire.
Dans ce cas, il faut tout simplement respecter cette pause, car cela peut aussi être un élan qu’il prend pour pouvoir mieux sauter.
C’est bien souvent le cas…

Bref, le syndrome de la page blanche n’est autre qu’un instant où le cerveau s’accorde une petite pause et bloque les pas de la plume sur le papier… Alors pas d’inquiétude.

Mais j’y pense : si vous vous intéressez au syndrome de la page blanche c’est sûrement que vous le subissez, ou l’avez subi, dans quelle circonstance cela vous est-il arrivé ? Quelle solution avez-vous trouvé pour y remédier ?
Partagez vos pensées avec nous !
Et ne me faîtes pas le coup de la page blanche… ! 😀

CADEAU : FORMATION GRATUITE !

A celles et ceux qui veulent se lancer dans l'écriture de leur premier ebook... ou livre !

Comment se lancer dans l'écriture d'un ebook ? 4 phases simples pour bien démarrer...

Formation en 4 vidéos 100% Offerte !


Prenom:
Adresse mail: